Asie ⛩ - Un Normand au Japon

Entre 1866 et 1877, la France contribue à la modernisation du Japon lors du premier transfert de technologie en extrême-orient : la création de l'arsenal de Yokosuka. Notre famille y a participé : mon arrière-arrière-grand-père Alfred Aurèle Pilard, né à Carteret en 1832 et maître-voilier à Cherbourg est arrivé à Yokohama le 8 novembre 1866. Il est mort là-bas, à Yokoska le 30 décembre 1870.

L'ingénieur français Léonce Verny qui dirigea la construction et l'organisation de l'arsenal de Yokosuka pendant cette dizaine d'années avait recruté 40 experts dans les arsenaux français de Toulon, Brest et Cherbourg. Ils étaient venus avec leur famille et un village français avec sa chapelle avait été édifié sur les lieux mêmes du futur arsenal.

Alfred avait donc embarqué au Havre courant 1866 avec sa femme bretonne Rosalie Fleury et leurs deux petites filles de 4 ans et 18 mois, Louise et Maria, mon arrière-grand-mère. Le 18 juin, alors que le bateau Le Mongol croisait au large du Golfe de Guinée, le capitaine Louis Courbe ajouta un nom au rôle des passagers : Rosalie venait de donner naissance à un petit Émile. Maria disait souvent : "mon frère est né en mer, et mort en mer." (On dirait presque la chanson d'Alain Stivell), car son jeune frère était disparu en mer en 1898.

Dans toute l'abondante littérature sur les aventures japonaises de nos ouvriers des  ports, je n'ai pas trouvé de détail sur les réalisations d'Alfred, seulement l'information que Léonce Verny a déclaré son décès.

Un document de la main de Léonce Verny liste les Français employés à Yokuska et Yokohama en novembre 1874. Voici ceux venant de Cherbourg :

 


Nom Emploi à l'arsenal Position dans la marine française et port d'attache Lieu de travail au Japon
Fautrat E.H.E. Dessinateur Chef ouvrier ajusteur à Cherbourg Arsenal d'Iokoska
Caill J.M. Contre-maître maçon Chef ouvrier ajusteur à Cherbourg Arsenal d'Iokoska
David J.E.F. Contre-maître charpentier Chef contre-maître charpentier à Cherbourg Arsenal d'Iokoska
Berger H.J. Contre-maître chaudronnier Chef contre-maître charpentier à Cherbourg Arsenal d'Iokoska
Babre J. Architecte Chef contre-maître charpentier à Cherbourg Arsenal d'Iokoska
Le Barbanchon E.A. Contre-maître mécanicien Contre-maître mécanicien à Cherbourg Ateliers d'Yokohama
Barrelle M.P.C. Chef-ouvrier mécanicien Contre-maître mécanicien à Cherbourg Ateliers d'Yokohama
Martel comptable Contre-maître mécanicien à Cherbourg Ateliers d'Yokohama

Parmi ceux-ci, peuvent être identifiés, notamment dans la liste Cimarconet  :
Jean Étienne François David né à Martinvast le 27 décembre 1836 (Inscrit au quartier de Cherbourg/Syndicat Cherbourg). En effet, Étienne Jean François David était noté comme charpentier quand il s'est marié à Cherbourg le 16 mai 1863 avec Émilie Ernestine Lepetit. AD Manche

Et contremaître charpentier quand, veuf, il se remarie, toujours à Cherbourg, le 16 octobre 1866 avec Alix Maria Augustine Loiseau Ad Manche

Naissance à Martinvast, page 246 AD Manche

Émile Hippolythe Eugène Fautrat né à Cherbourg le 6 décembre 1843. Il est chef-monteur-mécanicien quand il se marie à Cherbourg le 22 avril 1879 avec Marie Henriette Louise Henry (Page 85) AD Manche

 

Sources

Info PDF-Imprimer-Mail

Nous l'avons fait

Auguste 📖

Claude 🎓

Daniel 🍄

Jacques ✎

Katryne 🦉

Mahlon ✍

Marie-Jo 🎨

Raymond 🐍

Nico 🎁

Déclarations de Belle-Île

Introduction aux déclarations de Belle-Île 📜

Bangor ⛪️

Le Palais 🏰

Sauzon ⚓️

Locmaria 🐑

Infos Site


Lundi 15 juillet 2024