⎈ Jean-Marie et Pascaline Samzun - Les bellilois


Nos arrière-grands-parents sont nés à Belle-Île-en-mer. Ils y ont grandi, s'y sont mariés. Leurs quatre filles y sont nées. Mais ils ont préféré s'installer sur le continent pour leur assurer des études plus poussées. Elles ont toutes quatre été diplômées, deux d'entre elles sont devenues sage-femmes, une autre institutrice. Ce qui n'était pas très répandu à l'aube du XXe siècle, surtout pour des filles de marin.


Anne-Marie Granger, épouse Lucas 1839-1920Pascaline Joséphine Lucie Hélène Lucas est née le 31 mars 1866 au bourg de Sauzon, que l'on appelait à l'époque Port-Philippe. Ses parents Augustin Bruno Lucas et Anne Marie Granger (photo ci-contre) sont l'un et l'autre cultivateurs et tous deux aussi descendants des Acadiens qui vinrent s'installer sur l'île en 1765 : 5 générations en arrière, on trouve des deux côtés Charles Granger (de Port-Royal) et Françoise Leblanc (de Grand-Pré) qui habitaient l'Acadie, avant que les Anglais ne les déportent. Tous les autres ascendants de Pascaline sont bellilois, aussi loin que l'on puisse remonter, parfois sur 7 ou 8 générations.


Toussaint Jean-Marie Samzun est un îlien pur jus ou quasi. Aucun américain parmi ses ancêtres, peut-être la trace d'une bretonne continentale, en cherchant loin ... Toussaint est né le 16 juillet 1862 à Bortifaouen, commune de Port-Philippe. Ses parents, Charles Marie Samzun et Jeanne Marie Lucas sont cultivateur et cultivatrice selon la déclaration de naissance.


Pascaline et Jean-Marie se marient le 29 mai 1888 à Sauzon. Ils vont avoir 4 filles, en 1889, 1894, 1895 et 1897, toutes nées à Sauzon.

Lors de la naissance de Joséphine Marie, le 20 mars 1889, le père est absent. Selon l'acte, il est marin et son épouse ménagère. Ils habitent au bourg de Sauzon.

A la naissance de notre grand-mère Anna le 27 juillet 1894, c'est Jean-Marie, toujours marin qui fait la déclaration. La mère est indiquée sans profession. Les témoins sont l'instituteur et le sacristain. La tradition familiale veut que ce soit avec le baptême d'Anna que fut inaugurée la nouvelle église Saint-Nicolas de Sauzon en 1894.

Le 19 octobre 1895, nait Luce Charlotte Marie. Jean-Marie est toujours marin, Pascaline sans profession. Et les témoins sont les mêmes.

25 mars 1897, voici Clémence Marie Joséphine, notre tante Clémick. Jean-Marie est toujours marin, Pascaline sans profession.

Voici une photo de la famille, le jour de la communion d'Anna, donc vers 1904.


Pascaline et Jean-Marie avec leurs 4 filles






Index |Info | PDF | Permalien