🗽 Amérique - La ligne acadienne

C'est là où peuvent se rejoindre, qui sait, les origines des Cadel et des Chauvigné. Bien avant l'arrivée d'Alexis, les lignées Acadiennes et Poitevines se sont peut-être croisées.


L’'histoire du Poitou et celle du Canada, plus particulièrement du Québec, ont été intimement liées pendant plusieurs siècles. En effet, c'est au 16ème siècle que les Français prirent possession de cette "Nouvelle France" et ils y installèrent des colons dès le 17ème. Malgré les nombreux conflits qui opposèrent la France à l'Angleterre pour la domination de ce vaste territoire, une région devait rester francophone, le Québec et l'Acadie, actuel Nouveau-Brunswick.

Plus d'un siècle et demi de guerre entre les deux grandes nations européennes conduisirent à la fuite et la déportation du courageux peuple Acadien : au XVIIIème siècle, une partie des familles fût déplacée en France, en région nantaise et en Poitou, avant, pour un certain nombre, de rejoindre la Louisiane.

Certains Acadiens ne voulurent jamais retraverser l'Atlantique, lassés d'attendre le Grand Départ vers l'Amérique dans des conditions matérielles pour le moins hasardeuses, et choisirent de rester définitivement près de Poitiers : dans les régions de Châtellerault, Monthoiron, Saint-Pierre de Maillé, Saint-Savin, Chauvigny, La Puye, Bonneuil-Matours, et Archigny... C'est ce qu'on appelle la "Ligne Acadienne". La petite colonie s'est bien évidemment fondue avec la population locale aux cours des derniers siècles.

Cinq générations se sont écoulées depuis le XVIIIème, et certaines fermes acadiennes, d'héritage en héritage, sont toujours à l'heure actuelle dans les mains des descendants des premiers colons Acadiens. Aujourd'hui encore, la mémoire de l'Acadie et de ses traditions est bien vivace dans les esprits, et les Cousins Acadiens comme ils s'appellent eux-mêmes, continuent d'entretenir des relations suivies avec les descendants des Acadiens restés ou revenus au "Nouveau Monde"... Haut lieu de l'histoire acadienne poitevine, on peut toujours visiter la Ferme-Musée d'Archigny, authentique demeure datant de 1773. Les Cousins Acadiens, qui conservent de nombreux documents de l'époque du Grand Dérangement, peuvent répondre à certaines demandes de renseignements généalogiques.

Pour les contacter :

Association Les Cousins Acadiens du PoitouMairie d'Archigny - 86 210 ARCHIGNY
Tél. : (33) 05 49 85 57 46 ou par courrier électronique (via le Club Informatique d'Archigny) archigny@vi.interpc.fr

Source : http://www.mairie-poitiers.fr/

Autres sources : http://perso.wanadoo.fr/froux/poitou/poitou.htm


Index |Info | PDF | Permalien