🌏 Évangeline Soyer - Traces d'Évangeline



On trouve plusieurs traces d'Évangeline sur la toile.


Plusieurs biographes de son grand-père Augustin Lucas font référence à sa "courte autobiographie" reproduite dans l'article précédent. Ce document avait été remis par Eugène Guellec à mon oncle André qui m'en a donné une copie (comme à tous les enfants de la famille) en 1972. C'était un des élément du dossier constitué par notre cousin bellilois sur notre famille américaine qui avait émigré aux États-Unis en 1854.

Rupert Derek Wood cite ma publication de cette autobiographie d'Évangeline (à son ancienne adresse) dans son étude sur la contribution d'Augustin Lucas à l'histoire de la photographie : THE VOYAGE OF CAPTAIN LUCAS AND THE DAGUERREOTYPE TO SYDNEY .

Puis, on trouve des traces d'Évangeline dans 4 recensements américains (sur ce site). Toujours notée comme célibataire, elle a habité successivement :

1900 à Tygart District, Wood, West-Virginia (il est précisé qu'elle a immigré en 1877)

1910 à Steele, Wood, West-Virginia

1930 à Tygart, Wood, West-Virginia

1940 à South Parkersburg, Wood, West-Virginia


Elle est enregistrée aussi pour avoir traversé de France vers l'Amérique à l'âge de 12 ans.

Elle traverse de New-York à Brest  sur le Ville de Paris (départ de New York le 7 octobre 1871, selon le New York Tribune du 9 octobre 1871)

Elle est encore en vie le 29 octobre 1951, lorsqu'elle déclare le décès de sa sœur Marie.

Elle décède le 1er décembre 1953 à Parkersburg, Wood, West Virginia





Index |Info | Imprimer | PDF | Permalien