Recherche

Majuscules et minuscules
mots entiers



Résultat de la recherche

Vous recherchiez le terme suivant :wayombo


Page 1 - 3 sur un total de 3 page(s) , résultats de la recherche classés par pertinence


1. ⌘ Daniel Chauvigné Premier métier : menuisier ébéniste

...n petit frère bernard voguer sur le fleuve. le courant au milieu de l’oubangui est très fort, ce qui m’oblige à remonter le long de la berge lorsque je suis déporté en aval. un soir, le fonder était arrimé contre la berge et la largeur du bateau créait contre son flanc un courant que je n’ai pas pu remonter malgré une heure d’efforts. nous avons été obligés de débarquer et de porter notre embarcation pour la remettre à l’eau à l’avant du vapeur. la nuit, qui tombe très vite sous les tropiques, nous a surpris et c’est dans la pénombre que nous avons rejoint la maison. maman et claude, très inquiets, m’ont sévèrement grondé et claude a même menacé de brûler mon kayak. j’ai promis de ne plus être en retard et j’ai tenu parole par la suite. en fin d’année 1948, nous avons quitté bangui pour rejoindre carnot avec un car de la stock, grosse compagnie de transport de la capitale. nous nous sommes installés à wayombo (le nid de l’aigle, en langue baya) à dix kilomètres de carnot. c’est le lieu où mon père avait acheté une concession de cinquante hectares et fait construire une maison en torchis. claude a été embauché comme chef d’un chantier de prospection de diamant dans la société dulas frères de carnot. je suis resté avec ma mère et mes petits frères à wayombo pour diriger la plantation tandis que maman s’est occupée de l’instruction scolaire de bernard, car il n’y avait pas d’école primaire à carnot. c’est là, comme planteur de tabac, que j’ai exercé mon deuxième métier. ...


Mots identiques compris dans le texte de la page : wayombo
occurrence |2 mots dans le texte

2. ⌘ Daniel Chauvigné Cinquième métier : chef de chantier

...⌘ daniel chauvigné cinquième métier : chef de chantier je suis allé voir ma mère et mes petits frères à bouar, elle était très contente de son travail dans la factorie de m. tatin et bernard faisait des progrès scolaires. le climat est clément sur ce haut plateau et les européens y vont souvent passer quelques jours pour se reposer et échapper à la canicule. claude venait de lui écrire pour lui dire qu'il s'était brûlé la jambe accidentellement, aussi j'ai décidé de partir immédiatement le voir à wayombo. il m'a raconté qu'en versant de l'essence dans le carburateur de la ford, il y eut un retour de flamme et en retirant le gobelet il s'est renverse de l'essence enflammée sur le mollet. comme seul remède il avait mis de l'huile sur la brûlure mais il a beaucoup de fièvre et souffre énormément. j'ai été chercher le médecin militaire de carnot qui, très soucieux, nous dit qu'il y avait un début de gangrène et qu'il fallait d'urgence désinfecter profondément la lésion. sans anesthésie, et avec une brosse de chiendent neuve et du savon de marseille il frotta la brûlure pour enlever la chair morte. claude grinça des dents, transpira mais supporta le supplice sans crier. puis le médecin badigeonna la plaie avec du mercurochrome et lui fit une piqûre de pénicilline. il dit alors à mon frère de rester allongé sous la moustiquaire pour que les mouches n'enveniment pas la plaie. il conclut en disant qu'il repasserait le lendemain et que si la fièvre dépassait 39° il se verrait contraint de l'emmener dans son dispensaire pour lui couper la jambe ! lorsqu'il est revenu la fièvre était tombée à 38°. il lui fit une autre piqûre et un pansement avec une pommade cicatrisante. en quelques jours claude put remarcher et l'on fêta sa guérison avec le médecin et son épouse. quelques jours plus tard, je suis parti à bangui avec mr. chieffer qui allait transporter...


Mots identiques compris dans le texte de la page : wayombo
occurrence |1 occurrence

3. 🌅 Afrique Wayombo Centre Afrique

...🌅 afrique wayombo centre afrique wayombo, c'est le nid de l'aigle en baya. c'est le nom que tété, le capita, avait donné à l'endroit, quand germaine chauvigné et son fils daniel créèrent sur ce plateau une plantation de tabac vers 1947 à 10 kilomètres au nord de carnot en centre afrique. aujourd'hui, l'endroit (latitude : 5.00000, longitude : 15.86667) porte encore ce nom, même si on ne l'écrit pas toujours de la même façon : wayoumbou, ouayombo, ouayambo ... la première maison, en pisé était dressée sur le plateau dans un endroit trop venté. quand daniel se lança dans la construction d'une maison en briques de kaolin, l'emplacement choisi était plus bas, sur la route de carnot. Écoutons daniel raconter cette époque ... (sources : 7 métiers, 7 mémoires par daniel chauvigné) dou !.. dou !.. dou !.. le chant mélodieux du coq de brousse, retentit un beau matin en fin de saison sèche. les indigènes attendaient avec attendaient avec impatience le chant de ce volatile qui annonce la venue prochaine de la saison des pluies. aussitôt les tam-tams retentirent pour fêter l’événement. on pouvait dès lors semer l’arachide et repiquer le manioc. j’attendais moi aussi ces indices qui, mieux d’une météo, présagent le retour des pluies dans les trois jours à venir. on allait pouvoir repiquer les plants de tabacs qui, pendant la saison sèche, avaient été mis à forcir dans la plaine, près du marigot qui borde le domaine. la partie la plus importante de notre plantation est sur le plateau qui domaine la nana, grosse rivière poissonneuse qui, à la saison des pluies, déborde dans la plaine qu’elle transforme en marécage tout en apportant un limon très fertile. le retour de la saison des pluies - bonjour patron ! tété, mon capita (chef d’équipe) me saluait avec un bon sourire. c’est un ancien tirailleur de la guerre 1914–1918, de haute stature, il a conservé sa ch...


Mots identiques compris dans le texte de la page : wayombo
occurrence |2 mots dans le texte