Recherche



Majuscules et minuscules
différencier
ne pas différencier
Majuscules et minuscules
mots entiers



Résultat de la recherche

Vous recherchiez le terme suivant :lusignan


Page 1 - 3 sur un total de 12 page(s) , résultats de la recherche classés par pertinence


1. 🔎 Recherches généalogiques Nos Bourlaud jusqu'au XVIIIe siècle

...ie siècle grâce à l'etat civil il est relativement facile de remonter le cours de sa lignée jusqu'à la révolution. au delà de cette période, c'est beaucoup plus délicat. cependant, avec un peu de méthode, beaucoup de patience, du temps et le concours de certains hasards heureux, on parvient à identifier quelques personnes ayant vécu au xviii° ou au xvii° siècle. mais ces "résurrections" n'apportent pas grand chose au folklore familial. tout juste un nom et une date; et encore, bien souvent, celle-ci ne correspond ni à la naissance, ni à la mort. parfois, l'indication d'un métier exercé apparaît, ce qui apporte une toute petite lueur. gaudin, époux de gilette dupuis, maître cordonnier à sanxay et contemporain de louis xiii ne nous est connu que par un acte notarié mentionnant qu'il avait acheté en 1637, près de l'église de son village, une maison qui tient encore debout. philippe delavault, un marchand drapier à lusignan, nous a laissé un livre journalier de comptes étalés sur deux ou trois années aux alentours de 1770. avec un peu d'imagination, il est possible de cerner sa personnalité et de faire revivre son activité professionnelle. mais, à ma connaissance, aucun de ses descendants n'a transmis de détails précis ni d'anecdotes à son sujet. il faut attendre 1789 - une date dont on parle de temps en temps pour voir la tradition familiale une aïeule en marge d'un événement historique. marie laguillon était parisienne. j'ai déjà dit que les garçons, autrefois, épousaient des filles de leur région. françois bouchet, mon arrière-grand-père, est justement "l'exception qui confirme la règle". compagnon menuisier, il avait quitté son village natal de châtain - aux confins du poitou et du limousin - pour entreprendre son tour de france. ce qui l'avait mené à paris où il avait fondé, sous le second empire, une entreprise de menuiserie ...


Mots identiques compris dans le texte de la page : 1 occurrence - 1 occurrence

2. 🔎 Recherches généalogiques La lignée des Bourdin

...r lui annoncer la bonne nouvelle. mais, comme je n'avais pas passé d'examen, elle ne m'a rien donné ... alphonsine fleury était la fille d'alphonsine fleury et de marentine fairon. alphonse était grand et massif; les traits épais de son visage lui donnaient un air rébarbatif où se dissimulait un regard malicieux. lorsqu'il était en chemin de fer, après avoir sollicité l'accord de ses compagnons de voyage, il se plaçait avec ostentation à la portière qu'il obstruait de sa carrure impressionnante. il prenait alors sa mine la moins engageante et avait la satisfaction de voir les gens reculer pour chercher un autre compartiment. après le démarrage du train, il revenait s'asseoir, tout souriant, auprès des autres qui appréciaient le fait de voyager à leur aise plutôt que d'être obligés de s'entasser à quatre ou cinq sur la même banquette. a part cela, je ne sais pas grand chose des fleury. cultivateurs ou artisans, ils habitaient lusignan et l'un d'eux, jean, épousa en secondes noces marie-catherine boutineau, la petite fille de philippe delavault, le marchand drapier. ce fut le grand-père d'alphonse. il s'était installé à lusignan, dans la basse ville, dans une maison achetée jadis par philippe delavault. cette maison, qui existe toujours et où ma grand-mère alphonsine est née, avait été louée avant la révolution à la maréchaussée; elle porte d'ailleurs une inscription datant de cette époque. or, la gendarmerie de la première république prit la succession de la maréchaussée du roy et oublia de payer son loyer ... il nous est resté toute une correspondance à ce sujet et j'ignore si mes ancêtres ont été réellement dédommagés. peut-être l'etat doit-il à leurs héritiers une somme qui, avec les intérêts, pourrait régler les problèmes financiers des uns et des autres ? enfin il est bon de signaler, dans cette famille, une longévité peu commune. ma...


Mots identiques compris dans le texte de la page : 1 occurrence - 2 mots dans le texte

3. ⌘ Daniel Chauvigné Aux origines de la famille

...nsée que mon "protecteur" reconnaisse à leur forme caractéristique les deux grenades qui bombaient mon sac ! après deux passages, les avions sont partis après avoir incendié trois camions. les boches se sont entassés dans les véhicules restants et sont repartis en direction de poitiers. je suis remonté sur mon vélo, mais mes jambes sont restées flageolantes jusqu'à l'entrée des sentes forestières ! une autre fois, dédé et moi en arrivant près du champ qui longeait la forêt, avons été pris entre les tirs déclenchés par les allemands sur les maquisards qui ripostaient. nous nous sommes cachés derrière une meule de foin, tandis que les f.f.i. se repliaient dans le bois poursuivis par les boches. profitant de l'accalmie, nous nous sommes enfuis lorsque mon copain ressentit une vive douleur à la fesse. il venait de recevoir une balle perdue qui était restée dans la chair. il saignait peu, mais il souffrait en pédalant vers lusignan où j'allaisle faire soigner par le médecin de famille. je dis au docteur boucherande que mon ami avait chuté sur une fourche. il a emmené dédé dans la salle de soins d'où il ressortit quelques minutes plus tard, me montrant une balle sanglante qu'il tenait au bout d'une pince chromée et me dit avec un sourire : - "tiens, voici le bout de la fourche que j'ai retiré de la fesse de ton camarade, garde là en souvenir." j'ai durement ressenti l'occupation car elle a tenu éloignés mes parents en afrique et malgré la gentillesse de ma grand-mère, leur absence m'a beaucoup pesé. nous avons subi deux bombardements à poitiers, sans gravité pour ma famille et leurs biens, mais les alertes, de plus en plus fréquentes, nous ont fait descendre et remonter les six étages qui séparent les chambres de la cave du lycée. parfois nous faisions cette navette plusieurs fois par nuit. les restrictions ont été pénibles à supporter pour un...


Mots identiques compris dans le texte de la page : 1 occurrence - 1 occurrence