Recherche

Majuscules et minuscules
mots entiers



Résultat de la recherche

Vous recherchiez le terme suivant :katryne


Page 4 - 6 sur un total de 7 page(s) , résultats de la recherche classés par pertinence


4. Ⓚ Katryne Plaidoyer pour la nuit vraie

...Ⓚ katryne plaidoyer pour la nuit vraie crédit photos : © cécile cadel j'aime la nuit. pas la nuit blanche des noctambules, ni celle des illuminations de noël. encore que la nuit bleue-diode dont les extra-terrestres ont marqué le village revêtait un charme étrange à noël passé. style="text-align: center;" non, la nuit que j'aime, c'est la nuit noire, la nuit profonde, la nuit vraie. celle des quarts en mer où l'on est seul sous les étoiles celle du lit tiré sur la terrasse les soirs d'été celle des heures passées sur le toit avec le télescope. aussi quand l'éclairage public a inondé mon chemin, je me suis battue bec et ongles contre cette invasion. j'ai argué que mon cadre de vie en était tout révolutionné : à quoi bon choisir la campagne si la nature est refoulée par un progrès indésirable ? en vain : la civilisation a donc envahi mon chemin (côté lumière, s'entend, car c'est toujours l'âge de pierre côté chaussée, égouts ou telecom) j'ai donné mon télescope, les lumières de la ville ne sont plus un émerveillement lointain au fond de la vallée, mais une réalité proche, une promiscuité agressive, un éblouissement envahissant. je dois étouffer pendant les nuits d'été derrière les volets fermés. et un supplément de dépenses personnelles pour la climatisation s'ajoute aux suppléments de dépenses mutualisées car le surcoût énergétique de l'éclairage public va peser sur les impôts communaux. et là je n'aborde même pas les arguments écologiques. je vous laisse les réciter tous seuls, vous les connaissez par coeur, de la chasse au gaspi au grenelle de l'environnement, sauvons la planète et tutti quanti. or doncques, j'étais là, enfermée dans la clim et dans une colère maussade, pestant comme une rebelle contre la décision imposée, mais vaguement coupable de nostalgie r...


Mots identiques compris dans le texte de la page : katryne
occurrence |1 occurrence

5. Ⓚ Katryne Voyage dans le temps sur la rade de Toulon

...Ⓚ katryne voyage dans le temps sur la rade de toulon les marins en détresse peuvent tout demander à toulon : refuge contre les vents violents, abri contre la houle, chantier contre la mécanique capricieuse, réconfort contre le mal du pays. un don de la nature, cette rade profonde. certes, mais une nature restructurée et l’homme l’a tant et tant travaillée depuis deux millénaires que l’on conçoit à peine la réalité initiale. crédit photo : © john walzl les romains ne sont pas bon marins. ils naviguent près des côtes et leurs galères s’efforcent de trouver chaque soir un abri côtier. c’est à fréjus qu’ils installent un portus, une base d’hivernage, en 49 avant notre ère. ils négligent alors toulon, à juste titre. la rade est grande ouverte vers l’est. deux rivières, le las et l’Égoutier, descendent de chaque côté du faron et leurs deltas vaseux ne sont perturbés que par des crues violentes et soudaines. en résumé, toulon est un vaste marécage d’accès difficile, l’arrière-pays s’avère inaccessible et les montagnes boisées qui enserrent le lieu semblent inhospitalières, même si elles protègent la rade des vents et des incursions terrestres. pourtant, en moins de deux siècles, les romains vont installer un vrai portus dans la rade. ni dans l’endroit le plus profond (les galères ont des fonds plats), ni dans le plus abrité : en termes nautiques, le creux-saint-georges ou l’anse de la seyne sont plus sûrs. non, ce qui les intéresse, c’est l’eau douce, rare sur la côte rocheuse de provence. or, non loin du rivage, au pied du faron, surgit une source abondante et pérenne. tellement prodigieuse que les indigènes l’honorent sous le nom de telo, dieu des eaux. le terrain a été tant de fois remanié que peu de vestiges racontent cette époque. les quais à galères ont pourtant laissé des traces. sur un petit ...


Mots identiques compris dans le texte de la page : katryne
occurrence |1 occurrence

6. ✍ Mahlon L'émigration de Pascal par Mahlon Lucas Henderson

... ceux qui envoyèrent une réponse écrite à eugène le guellec, se trouvaient : christine ford lucas (mrs pascal lucas) mathilde louise sheffield ((mrs wesley w. sheffield) rachel knotts graham norton (mrs gayle c. norton) mahlon lucas henderson. a partir de ces contacts, une correspondance continue s’est développée et une douzaine ou plus des descendants lucas aux etatsunis sont venus voir belle-Île, et parfois rendre visite aux le guellec. anna le guellec (aujourd’hui madame jacques pezé) a aussi rendu visite à certains des cousins lucas aux États-unis, et sa visite à mrs mary warder fut l’occasion d’une réunion improvisée de la famille lucas, au même endroit où s’étaient tenues celles des années 20. ainsi une famille, longtemps séparée par la distance et la langue se trouva réunie par ses descendants. l’émigration de pascal par mahlon lucas henderson 1970 - traduction, toujours en cours, par katryne ...


Mots identiques compris dans le texte de la page : katryne
occurrence |1 occurrence