Recherche

Majuscules et minuscules
mots entiers



Résultat de la recherche

Vous recherchiez le terme suivant :gabon


Page 1 - 3 sur un total de 5 page(s) , résultats de la recherche classés par pertinence


1. ⚕ Jacques Bourlaud Jeunes années

...scepticisme amical mais que je gobais sans la moindre restriction mentale . ces courtes apparitions me replongeaient, bien sûr, dans mes rêves avides de merveilleux et quelque-peu divagants mais, plus tard alors que ma décision était prise, je l’ai revu plusieurs mois avant sa mort et je lui sais gré de m’avoir encouragé et de m’avoir montré les difficultés mais aussi les grandeurs du métier que j’avais choisi. dans mon enfance je voyais aussi très souvent deux jeunes filles d’origine antillaise dont le père était fonctionnaire des douanes à dakar . amies de mes sœurs qui les avaient connues au collège, elles apportaient, rue de la tranchée, une note d’exotisme les soirs d’hiver en parlant de leur pays ensoleillé, de leur famille et de voyages en mer. mais j’avais huit ans lorsque ma sœur aînée épousa un colonial qui devait l’emmener avec lui dans une plantation de palmiers à huile dont il assurait la gérance au gabon. le gabon devint donc le sujet d’entretien de toute la famille . ma grand-mère faisait remarquer que monseigneur augouard, un poitevin, y avait vécu . cependant les esprits chagrins affirmaient que c’était-là un pays malsain et que ma sœur et son mari y contracteraient toutes « les fièvres »… pour moi, j’étais délirant. le gabon c’était le pays qui avait de si jolis timbres avec un guerrier pahouin emplumé, au visage couturé d’incisions raciales ; le pays de la forêt-vierge, des éléphants, des gorilles … justement mon beau-frère, connaissant ma curiosité pour les animaux, m’avait envoyé un magnifique crâne de gorille… je suis ainsi resté pendant deux ans dans l’attente fascinante de colis mystérieux, de photos exaltantes montrant des paysages insoupçonnés ou des trophées de chasse. lorsque, de retour à poitiers, le jeune ménage avec deux neveux tout neufs s’est installé dans l’appartement du secon...


Mots identiques compris dans le texte de la page : gabon
occurrence |4 mots dans le texte

2. ⌘ Daniel Chauvigné Aux origines de la famille

...française comme radio à bord d'une vedette de chasse anti sous-marine. en juin 1918, cette vedette marine accoste à petrograd, port à l'embouchure de la neva, anciennement st pétersbourg (et rebaptisée léningrad en 1924.) lors d'une virée à terre serge tente de retrouver les siens, mais il apprend que son père est mort pendant les représailles révolutionnaires et que ses frères georges et paul ont fui vers le caucase. il ne les a jamais revus. mon père, comme de nombreux slaves, a le don des langues. outre le russe et le français, il parle couramment l'allemand et l'anglais ; cela lui a permis de trouver une place de comptable dans une entreprise d'import-export en gold-coast. c'est donc à accra, la capitale actuelle du ghana que commence son épopée africaine. après 4 années passées dans cette colonie britannique, il est embauché comme radio sans filiste sur un baleinier qui exerce la chasse des cétacés au large des côtes gabonaises. les prises harponnées sont amenées à port-gentil où est installée une usine de traitement d'huile de baleine. les escales y sont fréquentes et, au cours de l'une d'elles, il fait la connaissance du directeur d'une grosse compagnie commerciale française, la s.a.i.b.o. (société anonyme industrielle du bas ogoué). celui-ci cherche un gérant pour diriger sa société à libreville. l'expérience qu'avait acquise mon père en gold-coast et sa formation de comptable ont incité ce directeur à lui proposer cet emploi. ils sont devenus, par la suite, de très bons amis. en 1928, au cours d'un congé en france, serge il fait la connaissance d'une poitevine, germaine bourlaud, qu'il épouse et qui fut sa fidèle compagne jusqu'à la fin des ses jours. la famille bourlaud possède, et habite encore, une superbe propriété nantie d'une grande maison bourgeoise à coulombiers, petit village à 16 kilomètres au sud de poitiers. un ami...


Mots identiques compris dans le texte de la page : gabon
occurrence |1 occurrence

3. 🌴 Serge Adolphovitch Chauvigné Biographie par son fils Claude

...onseil de famille se réunit pour autoriser serge, alors mineur, à s'engager dans la marine française. a rochefort, il suit la formation de radio. il est affecté d'abord sur un petit patrouilleur dans le golfe, puis en mer baltique, tandis que son grand copain gabby est envoyé sur la mer noire. dans la baltique, il sert à bord du bateau amiral où il fait office de traducteur. a helsingfors (helsinki), il rencontre ses sœurs olga et xénia qui y sont réfugiées. démobilisé en 1921 ou 1922, il apprend comptabilité et langue anglaise, par lui-même et dans une école à paris pendant près d'une année où il demeura crève-la-faim. (selon claude, car louis pensait qu'il avait étudié la comptabilité pendant une année à londres) puis, il se place dans une entreprise anglaise et part pour accra fin 1923. il revient en france, est engagé par une compagnie française de plantation de palmiers et repart pour achouka. il revient en france en 1925, puis repart au gabon. cette même année, il remplace temporairement un radio malade à bord d'un baleinier. en remerciement, la compagnie (norvégienne), lui offre cette mauser 9,65 dont son fils aîné fit tant usage plus tard à carnot. de retour en france, il rencontre germaine bourlaud à joué-les-tours. il repart au gabon. revient en france pour épouser germaine en 1928. ils repartent ensemble au gabon. en 1930, ils reviennent en france avec le bébé claude. selon claude, un des frères de serge, paul est mort sur le front de bessarabie. il ne sait rien des autres, georges et théodore. Écoutons claude : notre père ne parlait pas l’anglais couramment mais, par contre le pidgin crou de la cote et le haoussa-foulbe. ce qui lui donnait de suite un gros avantage dans les rapports avec les marchands musulmans. il était doué, comme xénia, pour les langues étrangères. bizarrement, le sangho lui était assez indifférent ! par contre, il était a l...


Mots identiques compris dans le texte de la page : gabon
occurrence |3 mots dans le texte