Recherche

Majuscules et minuscules
mots entiers



Résultat de la recherche

Vous recherchiez le terme suivant :carnot


Page 1 - 3 sur un total de 12 page(s) , résultats de la recherche classés par pertinence


1. 🔎 Recherches généalogiques La branche Bourlaud au XIXe siècle

... ticket. elle nous disait aussi, qu'en compagnie de sa grand-mère, elle avait été un jour interpellée par des communards. nous la taquinions gentiment en critiquant ses petits travers avec une joyeuse exagération. ainsi prétendions-nous qu'elle nous donnait l'exemple d'un orgueil inqualifiable lorsqu'elle parlait avec fierté - et à juste titre d'ailleurs - de son cousin potier devenu premier président de la cour d'appel de paris ou encore du petit garçon voisin qui avait partagé les jeux de son enfance et qui avait terminé sa carrière comme amiral. de même, lorsque le professeur camille guerin était venu faire une conférence dans sa ville natale, elle n'avait pas manqué d'y assisté et lui a rappelé que la famille guerin habitait la rue de la tranchée juste en face de la maison des bourlaud. ma grand-mère éprouvait une profonde admiration pour les grands hommes, souverains ou chef d'états. elleprécisait que le président sadi carnot s'était découvert devant elle ... celui-ci était venu à poitiers aux alentours de 1890 et un certain nombre de gens de sa suite avaient été logés "chez l'habitant". c'est ainsi que la famille bourlaud avait hébergé un commandant pendant quelques jours. comme le cortège présidentiel déambulait dans les rues de la ville, marie bouchet, utilisant son instinct de parisienne et favorisée par sa petite taille, réussit à se faufiler au premier rang de la foule poussant devant elle son petit garçon, mon père. le commandant passait à cheval, précédant la calèche du président. il reconnût son hôtesse et la salua en abaissant son sabre dans la direction de celle-ci. c'était sans doute un signal convenu pour que le président puisse donner à la population l'impression qu'il distribuait des saluts personnalisés. toujours est-il que sadi carnot souleva son chapeau haut de forme et s'inclina devant ma grand-mère ... quel honneur ! mes s...


Mots identiques compris dans le texte de la page : carnot
occurrence |2 mots dans le texte

2. 🔎 Recherches généalogiques La lignée des Bourdin

...avaux publics. jean "le gentil" eut trois enfants : une fille, clarisse, décédée avant sa vingtième année, un fils, clément, élève à l'ecole impériale polytechnique où il est mort à vingt et un ans et un autre fils, alfred qui fut mon grand-père. alfred bourdin avait épousé alphonsine fleury et il ne vécut pas très vieux lui non plus puisqu'il est mort d'une artérite diabétique à cinquante ans. sa fille jeanne n'avait alors que quatorze ans à peine. elle fut profondément affectée par cet événement inattendu et a gardé jusqu'à la fin de ses jours une véritable adoration pour son père. adoration exaltée sans doute par le fait qu'elle avait mal supporté que sa mère se remariât deux ou trois ans plus tard avec le neveu de philippe bresseau. alfred bourdin était l'un des adjoints au maire de poitiers et cela valu à jeanne, alors âgée de sept ou huit ans, l'occasion d'offrir une gerbe de fleurs au président sadi carnot lorsque celui-ci vint à poitiers. le grand homme l'a embrassé pour la remercier. décidément, mes parents ont été particulièrement honorés ce jour-là ... ce mandat municipal permit à alfred d'appuyer la demande du curé de sainte radegonde, sa paroisse, qui sollicitait un crédit pour faire réparer les chaises de l'église. le crédit fut accordé mais le curé, au lieu de faire procéder aux réparations, préféra acheter des chaises neuves. mon grand-père, furieux, estimant que sa bonne foi avait été trompée, décida qu'il ne mettrait plus les pieds à l'église et que sa famille irait à la messe dans la paroisse voisine. cependant, lorsqu’alfred fut atteint de la maladie qui ne devait pas tarder à l'emporter, son entourage se trouva consterné. mon grand-père refusait obstinément de recevoir le curé de la paroisse. peut-être même avait-il envisagé un enterrement civil ? il y eut sans doute une intercession de la grande sain...


Mots identiques compris dans le texte de la page : carnot
occurrence |1 occurrence

3. ⚕ Jacques Bourlaud Sur le chemin des écoliers

...samment tôt pour ne pas avoir à me presser. deuxième recommandation, encore plus importante : il fallait ne pas oublier de saluer les gens que je connaissais, me montrer bien poli en soulevant mon béret et en descendant du trottoir si c'était nécessaire. si je rencontrais quelqu'un de la famille, je devais aller l'embrasser. je devais donc prouver que j'étais un petit garçon bien élevé et d'ailleurs mon itinéraire était jalonné de regards inquisiteurs qui se feraient un devoir de signaler à ma famille toutes mes turpitudes... cet itinéraire avait été l'objet de discussions et de concertations avant d'avoir été fixé d'une façon péremptoire. en effet pour effectuer le trajet entre le 35 bis rue de la tranchée et la porte la moins éloignée du lycée - soit environ huit cents mètres - plusieurs possibilités se présentaient. la plus simple consistait à remonter la rue de la tranchée jusqu'à son origine où elle se prolonge par la rue carnot ; puis, avant d'atteindre la place d'armes, un changement de direction à 90° sur la droite conduisait directement à la rue du lycée, faisant suite à la rue saint nicolas. seulement c'était une voie très encombrée. la circulation dans les deux sens - qui était loin d'égaler son intensité actuelle - n'était cependant pas négligeable. il y avait d'abord l’aller-retour du tramway sur une voie unique, d'où la nécessité d'une zone de croisement commençant juste à quelques pas de la maison entre la rue lecesve (du nom d'un évêque «jureur») et la rue du château d'eau (actuellement rue léopold thézard, un illustre inconnu) le long du mur clôturant la cour du doyenné saint-hilaire occupé à l'époque par l'ecole normale des instituteurs. l'ensemble, sur une trentaine de mètres, s'étalait sur presque toute la largeur de la chaussée. puis il y avait tous les engins roulants possibles et imaginables : automobiles et camions bien sûr, mais aussi bicyclettes, cha...


Mots identiques compris dans le texte de la page : carnot
occurrence |1 occurrence