Recherche

Majuscules et minuscules
mots entiers



Résultat de la recherche

Vous recherchiez le terme suivant :auguste


Page 1 - 3 sur un total de 13 page(s) , résultats de la recherche classés par pertinence


1. 🔎 Recherches généalogiques La branche Bourlaud au XIXe siècle

...premier rang de la foule poussant devant elle son petit garçon, mon père. le commandant passait à cheval, précédant la calèche du président. il reconnût son hôtesse et la salua en abaissant son sabre dans la direction de celle-ci. c'était sans doute un signal convenu pour que le président puisse donner à la population l'impression qu'il distribuait des saluts personnalisés. toujours est-il que sadi carnot souleva son chapeau haut de forme et s'inclina devant ma grand-mère ... quel honneur ! mes soeurs et mes cousines affirmaient que marie bouchet, étant de passage à paris au lendemain d'une visite officielle du shah de perse, était allée flâner sur le champ de mars où des employés municipaux s'activaient à démolir la tribune où avait pris place ce personnage pour assister à une revue. comme le mobilier était toujours en place, leur grand-mère n'avait pas hésité à s'asseoir sur le fauteuil où le monarque avait reposé son auguste fondement ... et lorsque le roi d'espagne avait abdiqué, elle nous fit part de ses regrets devant cette décision navrante. nous lui avons alors fait remarquer que ses sentiments étaient en rapport avec ses yeux noirs qui sont, en principe, toujours appréciés des rois d'espagne. pour achever ce tour d'horizon sur ma lignée paternelle, il faut mentionner les capillon. magdeleine capillon, qui avait épousé françois bourlaud, a eu deux frères. l'un, pierre, boulanger comme son père, n'a pas laissé d'autres souvenirs que des tombes au cimetière de coulombiers. il avait eu en effet le malheur de perdre son enfant et sa femme à quelques mois de distance. l'autre frère, charles, a eu un destin plus souriant. représentant, il a parcouru l'europe pour placer les produits de la maison "vée et guy, droguerie médicinale". j'ignore quelle était la valeur de ces produits mais cela a rapporté à cet arrière-grand-oncle suffisamment d'argent p...


Mots identiques compris dans le texte de la page : auguste
occurrence |1 occurrence

2. 🔎 Recherches généalogiques La lignée des Bourdin

... à la moindre indisposition et que, de ce fait, elle reçut une douzaine de fois l'extrême onction ... son fils, qui s'appelait tout comme son père jean fleury, a vécu quatre-vingt-dix-sept ans. ce fut l'arrière grand-père de jeanne bourdin, ma mère, qui elle, s'est éteinte doucement dans sa quatre-vingt-dix-huitième année. je n'avais que trois ans lorsque marentine fairon, épouse d'alphonse fleury, et donc mon arrière-grand-mère, est décédée mais j'en garde toutefois une image qui n'est pas trop floue. elle était assise dans la salle à manger de sa fille alphonsine, près de la fenêtre de droite; je précise cette localisation qui m'a été confirmée par la suite. c'était une femme petite, vêtue de noir et portant la coiffe poitevine. elle avait sur ses genoux des cartons de jeu de loto qui m'intéressaient beaucoup et on me recommandait de ne pas trop m'agiter pour ne pas lui marcher sur les pieds. le frère de marentine, auguste, ancien militaire, a laissé la réputation d'un homme qui ronchonnait sans arrêt. il était garde-champêtre à béruges où son épouse exerçait la profession de sage-femme. j'ai hérité du sabre du garde-champêtre et de quelques livres d'accouchement du siècle passé. pas d'autres souvenirs précis de la lignée fairon et pourtant quelques actes notariés permettent de remonter la filière jusqu'à ce gaudin, maître cordonnier à sanxay en 1637. par ailleurs les fairon ont été très prolifiques et se sont éparpillés. j'ai pu cependant, grâce à un heureux hasard, faire la connaissance récemment d'un cousin éloigné portant ce nom. passionné de généalogie, il m'a montré tout un éventail d'une centaine de parents insoupçonnés. ...


Mots identiques compris dans le texte de la page : auguste
occurrence |1 occurrence

3. 🏁 Louis et Maria Cadel Ligne du temps

...🏁 louis et maria cadel ligne du temps il me semble que nous avons aujourd’hui suffisamment d’éléments ( souvenirs familiaux recoupés avec des documents militaires et d’état civil ) pour écrire une partie de la vie de nos arrières grands parents. je remercie alfred dupouvoir, membre du centre généalogique le la manche qui, très gentiment et très gracieusement, a fait les recherches qui nous ont permis d’avancer. louis d’ auguste cadel est né à varouville en 1863 de l’union d’ d’ auguste et de caroline fleury. il fut novice au commerce ( pêche ) de 1880 à 1883, date à laquelle il rejoignit la marine nationale. patron en 1888, il devient guetteur sémaphorique en 1889 à cherbourg. il rejoint flamanville en 1890. nommé guetteur de 2ème classe à/c. du 01.07.1889, il est appelé à continuer ses services en algérie par dépêche du 2.12.1890. (son dossier et son état général des services est adressé aux commissariat aux revues à alger le 16 mars 1891) maria ( marie léonie ) est née à cherbourg en 1864. elle était la fille d’alfred pilard né en 1832 à carteret, et de jeanne rosalie fleury née en 1837 à matignon ( 22 ). les pilard étaient originaires de réville. alfred pilard appartenait à la marine nationale. il rejoint, en 1866, en tant que maître voilier yokoska ( à proximité de yokohama dans la baie de tokyo ). en effet, le japon souhaitait se moderniser ( ère meiji ), et les français entreprirent dès cette date de construire l’arsenal de yokoska ( aujourd’hui le plus important port militaire du sud est asiatique à la disposition de l’us navy ). lors du voyage vers yokohama, le 18 juin 1866, naquit Émile. selon maria, son petit frère était "né en mer, mort en mer". on trouve la trace du mariage d'Émile en 1888 à barneville-carteret. une petite sœur, louise, est née au japon. la tradition familiale rapporte que maria découvrit la peinture lors de son séjour au japon ( il me semble qu’el...


Mots identiques compris dans le texte de la page : auguste
occurrence |6 mots dans le texte