Recherche

Majuscules et minuscules
mots entiers



Résultat de la recherche

Vous recherchiez le terme suivant :amérique


Page 1 - 3 sur un total de 27 page(s) , résultats de la recherche classés par pertinence


1. 📖 Chroniques familiales L'origine des métis au Québec

..., selon havard, le tableau dressé par cadillac "aurait pu tout aussi bien convenir à une description du pays d'en haut". d'autre part, selon le raisonnement de cadillac, le méchant païs ou s'installe les hommes libres du continent européen avec les sauvagesses secréterait des formes de marginalité et de dégénérescence (méchantes gens, lie, vice), en partie liées à l'ensauvagement (femmes sauvages). selon l'historien havard, ce discours préfigure la théorie de la dégénérescence coloniale, en vogue à l'époque des lumières (19e siècle), selon laquelle les animaux, les individus et les institutions humaines perdent leur vitalité et dépérissent une fois transplantés dans le nouveau monde. il ajoute que cette régression, selon une théorie erronée avancée par buffon en 1761 et reprise peu après par cornélius de pauw, serait liée notamment à l'étendue des forêts, à l'élévation des montagnes et à l'air humide et vicié de l' l' amérique, un continent trop jeune qui manquerait de maturité, à l'image de ses habitants, à la "complexion altérée". havard continue : "cornélius de pauw radicalise le thème de l'altération développée par buffon en insistant sur la décrépitude de l'espèce humaine en l' amérique : cet "abâtardissement " concerne les amérindiens, à l'infériorité congénitale, mais aussi les métis et les créoles, dont l'oisiveté est également soulignée par l'abbé raynal." or, selon l'officier français lahontan qui a vécu au 18e siècle en nouvelle-france, ce discours mensonger et raciste créé de toute pièce par des intellectuels en mal de domination envers les personnes n'ayant pas la peau blanche (les "peaux-rouges" et les "noirs") ne tient pas la route lorsque confronté aux caractéristiques physiques des métis. en effet, lahontan écrit : car sur ce pied là, les descendants des premiers françois qui s'établirent en canada il y a près de cent...


Mots identiques compris dans le texte de la page : amérique
occurrence |4 mots dans le texte

2. 🔎 Recherches généalogiques Les Acadiens, citoyens de l'Atlantique

...nt du à la hargne de l'officier charles lawrence, qui était par ailleurs peu apprécié de ses pairs. certains de ses subordonnés ont essayé de contrevenir à des ordres dans le sens de plus d'humanité, tandis qu'il faisait l'objet de plaintes auprès du roi d'angleterre de la part des gouverneurs des colonies britanniques. pour nos futurs bellilois prisonniers à falmouth, liverpool et bristol, la couronne britannique versait une pension dont ils se trouvaient bien satisfaits, car elle dépassait (9 à 10 livres par an) la rémunération des ouvriers anglais de l'époque (5 à 6 livres). les acadiens trouvaient généralement qu'ils avaient été bien accueillis et bien traités sur le sol britannique. le grande hécatombe qu'ont subie le lot d'acadiens retenus 7 ans en angleterre (pour la plupart : ceux initialement destinés à la virginie par lawrence et refusés par la colonie) était due a une épidémie de variole contractée avant le départ d' d'amérique, vu qu'elle a fait des victimes sur les passagers des 3 bateaux arrivés en 3 endroits différents d'angleterre. je crois que jean-marie fonteneau a raison et qu'au-delà de 3 ou 4 actes sur les ancêtres premiers, on ne doit plus espérer trouver autre chose de nouveau, sauf peut-être du côté des indiens. il pourrait être possible, par contre, de collecter plus d'infos sur ceux dont on est sûr, pour donner plus d'épaisseur à leurs personnages, ainsi que sur l'essaimage des cousins. auteur : jean-marie fonteneau, ancien conservateur de la citadelle de belle-ile-en-mer, éditions ouest-france, 1996-2001 ...


Mots identiques compris dans le texte de la page : amérique
occurrence |1 occurrence

3. 🔎 Recherches généalogiques Le Micmac de la Daussy

... généalogique stephen white remonte à la source de cette erreur ; il cite un article de novia francia de 1927 dans lequel on parle d’un certain jean gaudet d’abbeville (picardie) qui avait 59 ans en 1727, donc né vers 1668 et qui était le fils de jean gaudet et marie daussy. des généalogistes ont fait le rapprochement avec le jean gaudet d’acadie. ceci est totalement impossible car en 1668, à la naissance de jean gaudet, fils de jean gaudet et marie daussy, notre jean gaudet acadien était à port royal marié avec nicole colleson. pourtant le nom daussy figure toujours dans de nombreuses généalogies acadiennes. le père bergeron lui même a avoué s’être trompé sur ce point. (article paru dans société généalogique canadienne française. vol. 40, # 4, p. 299.) certains auteurs pensent que sa première femme serait en fait d’origine micmac, ce qui n’est pas très facile à prouver. dans son ouvrage « une colonie féodale en amérique » edme rameau fait allusion dans une note à une branche métisse de cette famille. "source : rapport de desgouttins du 2 octobre 1702 et les recensements de 1686-93-98 etc (archives de la marine) ce nom s'écrit gaudet ou godet et les membres de cette famille sont très nombreux, non seulement au nouveau-brunswick, mais aussi au canada et en louisiane. il y avait aussi une branche métisse de cette famille sur la côte de l'est qui parait dater de 1630 à 1660 (actes de port-royal) ...


Mots identiques compris dans le texte de la page : amérique
occurrence |1 occurrence