Recherche

Majuscules et minuscules
mots entiers



Résultat de la recherche

Vous recherchiez le terme suivant :î


Page 1 - 3 sur un total de 80 page(s) , résultats de la recherche classés par pertinence


1. 📖 Chroniques familiales Recensement de l'Acadie de 1671

...anson aagé de 28 ans, sa femme marie dugast aagée de 23 ans, leurs enfans 4, marie âgée de 7 ans, margueritte 5, anne 3, cecille 6 mois, leurs bestiaux a cornes 40 et 6 brebis leurs terres labourables 20 arpans. tailleur - pierre melanson a refuse de donner son aage et le nombre de ses bestiaux et terres et sa femme ma respondu si jestoisi fous de courir les rues pour des choses de mesme. laboureur - estienne robichaut ne ma pas voulut voir il a sorty de chez luy et a dit a sa femme quel me dit quil ne me vouloit point donner le conte de ses bestiaux et terres. tonnelier - pierre lanoue ma fait response lorsque je luy ay demandé son aagé quil se portoit bien et qu'il ne le vouloit pas donner. votre plus obligé serviteur p. laurent molins religieuz cordelier. de labitation de pombomcou près les illes de tousquet filhipe mieux ecuier sieur de lendremont age de 62 ans, madellene ellie sa famme age de 45 ans leur fille enne [a [aînée]née] marguerite mariée aavec pierre melanson, son fis enne agé de dix seit ans, le puyne abrahan age de 13 ans, le cadet filhipe age de 11 ans une fille la cadette de tous madeleine age de 2 ans, leur teire en labour six arpans leur bestiaux à corne 26 des brebis 29 des chevres 12 des cochons 20. de labitation du cap neigre amand lalloue ecuyer sieur derivedu age de 58 ans ellisabet nicollas sa ffame age de 40 ans son fis enne iage [jacques ?] age de 24 ans le second ammant lalloue age de 14 ans le cadet amand age de 12 ans, leur filles janne age 20 ans lauttres ellisabet age de 12 ans leur teire en labeur 2 arpans bestiaux des chevre 20 des cochons 29 guillaume poulet sa famme son enfant un arpant defriche des cochons demy douzene abitte dem la riviere au rocheloy. total des hommes, femmes, et enfans, de la coste de l'acadie 392. total des bestes a corne 482. total des brebis 524. ...


Mots identiques compris dans le texte de la page : î
occurrence |1 occurrence

2. 📖 Chroniques familiales L'origine des métis au Québec

...aquer les colons." mon père qui connaissait bien son histoire du canada ne voulait donc pas être assimilé de quelque façon que ce soit aux indiens. il avait peur qu'on dise de lui qu'il était d'une race inférieure. voilà qui explique en partie pourquoi il est encore si difficile de mener à bien des recherches sur les origines autochtones des québécois. ces derniers ont gardé à l'esprit l'image négative que les historiens ont projeté des indiens à partir de 1850. quand lamothe cadillac débarque en louisiane en 1713, où il est affecté avec la charge de gouverneur, il offre de cette colonie naissante une description calamiteuse : selon le proverbe, méchant païs, méchantes gens : l'on peut dire que c'est un amas de la lie de canada, gens de sac et de corde, sans subordination pour la religion (catholique romaine), et pour le gouverneur, adonné au vice, principalement aux femmes sauvages. ainsi, malgré son jugement hautain, cadillac reconna reconna disparaîtrett que les premiers colons à s'installer en louisiane se sont unis aux sauvagesses. cette situation n'est pas unique, loin s'en faut. ce qui est vrai pour la louisiane l'est aussi pour le pays d'en haut (les grands lacs), signale l'historien gilles havard, dans empire et métissages, indiens et français dans le pays d'en haut, 1660-1715, édition du septentrion, presses de l'université de paris sorbonne, 2003. en effet, selon havard, le tableau dressé par cadillac "aurait pu tout aussi bien convenir à une description du pays d'en haut". d'autre part, selon le raisonnement de cadillac, le méchant païs ou s'installe les hommes libres du continent européen avec les sauvagesses secréterait des formes de marginalité et de dégénérescence (méchantes gens, lie, vice), en partie liées à l'ensauvagement (femmes sauvages). selon l'historien havard, ce discours préfigure la théorie de la dégénérescence coloniale, en vogue à l'époque des lumi...


Mots identiques compris dans le texte de la page : î
occurrence |2 mots dans le texte

3. 🔎 Recherches généalogiques Souvenirs de famille par Jacques Bourlaud

...un véritable folklore, un éventail de légendes plus ou moins contrôlées où tous les genres de l'expression orale étaient représentés : depuis la fière réplique de l'arrière-grand-mère aux prussiens en 1870 jusqu'aux stratagèmes de l'oncle gustave pour tromper la vigilance de son adjudant en passant par les innombrables mots d'enfant qui flattaient l'orgueil des parents et les frasques du cousin gaston que l'on évoquait en termes voilés accompagnés de clins d'oeil complices. comme toutes les autres, ma famille a conservé la mémoire de faits et gestes du passé qui ont acquis, pour elle, une célérité relative. mais cette mémoire s'émousse et s'est pourquoi j'ai décidé de noter par écrit ce dont je me souviens moi-même. en toute honnêteté, ces mésaventures familiales n'offrent qu'un intérêt très limité et bien peu d'entre elles ne mériteraient de passer à la postérité. toutefois, elles ont l'avantage de faire réappara réapparaîtretre à mes yeux tout un cortège de gens que j'ai aimés et qui ont entouré mes jeunes années, soit qu'ils aient été les héros d'histoires diverses, plaisantes ou non, soit qu'ils aient transmis des faits plus anciens. ainsi, ma grand-mère maternelle avait-elle, un jour, découvert son fils âgé de quatre à cinq ans à quatre pattes sur la table de la cuisine et trempant ses petits doigts dans un plat de haricots dans l'espoir d'y pêcher l'oignon que l'on avait fait cuire avec. j'ai bien entendu cette histoire une dizaine de fois et j'avoue qu'elle est d'une banalité navrante ... mais, lorsque ma grand-mère la racontait, ce n'était plus la veille dame de soixante-quinze ans que j'avais devant moi; c'était la jeune maman fière de son fils premier-né ... ses yeux bleus brillaient d'un éclat radieux en revoyant la scène et, bientôt, apparaissaient des larmes d'attendrissement. c'est pour retrouver ce regard, et bien d'autres regards,...


Mots identiques compris dans le texte de la page : î
occurrence |1 occurrence